Art et Informatique ; la codification Artrinet

Si les progrès de l’informatique ont fait que l’on peut trouver à peu près tout et n’importe quoi en quelques clics sur le WEB, une recherche pointue dans le domaine de l’Art d’Aujourd’hui peut vite s’avérer fastidieuse, compte tenu de la pléthore des réponses possibles (exemple : la recherche avec Google des mots "artiste peintre" renvoie 6.370.000 résultats ! En effet il ne s’agit pas du nombre d’artistes visibles sur le Web, mais simplement du nombre de pages comprenant les mots "artiste peintre" ou l’un des deux mots seulement).

N’ayant pas encore pu intégrer (et probablement pas avant longtemps, heureusement ! ) la "subjectivité" propre à l’humain, l’informatique pourrait tout de même être d’une efficacité absolue dans ce domaine éminemment subjectif qu’est l‘art : à condition de lui fournir des critères de sélections les plus "objectifs" possibles !

C’est pour explorer cette voie inédite, qu’à la demande d’Active Art, j’ai élaboré une grille de classification pour toutes les créations artistiques actuelles. Cette codification n’est donc en aucun cas le résultat d’une notation subjective sur la "valeur" de cette œuvre.
Elle est la désignation du "positionnement géographique" de cette œuvre sur un ensemble d’axes qu’une expérience de trois décennies de Critique m’a permis de synthétiser ainsi :

Axe A : le type de formalisme montré
Axe B : la matérialité de ce formalisme
Axe C : quel rapport existe t-il entre "corps" et "esprit" dans ce formalisme ?
Axe D : quel sens l’artiste a t-il cherché à transmettre ?
(Outre la désignation du "genre" ; exemples : E02 = peinture ; E10 = sculpture…).

Chacun de ces axes étant gradué non pas en fonction d’un ordre hiérarchique, mais d’une simple taxinomie utilisable informatiquement :

A10 à A90 : du plus abstrait au plus figuratif

B10 à B90 : de l’immatériel (vidéo, hologramme…) à l’objet en tant que tel

C10 à C90 : du body art à l’art conceptuel

D10 à D90 : du plus sociétal au plus spiritualiste

Les mélanges d’axes étant bien sur possibles afin de caractériser au plus près l’œuvre en question et donc de la retrouver le plus facilement possible en quelques clics. Ainsi le visiteur (collectionneur, amateur d’art, galeriste, critiques d’art, commissaire d’exposition, journaliste etc.), pourra t-il constituer très rapidement une sélection d’artistes correspondant à sa recherche du moment.

Je vous souhaite une agréable visite du site www.artrinet.com

Francis Parent